L’application UVP

Lancée en mars 2020, l’application UVP « Urgence Violences Policières » permet de capter en direct et d’envoyer sur nos serveurs des vidéos d’opérations policières.

Cette application, disponible gratuitement au téléchargement, a été créée pour répondre à un double objectif :

  • Éviter que les forces de l’ordre suppriment les images que vous filmez. Vos vidéos sont automatiquement enregistrées sur nos serveurs et ne peuvent donc être récupérées par les agents. Quoi qu’il arrive, que vous coupiez ou que vous soyez coupé, elles nous parviennent
  • Permettre un meilleur suivi et traitement de vos images. Ce qui nous intéresse nous, ce ne sont pas les vidéos en tant qu’objets, c’est ce qu’elles révèlent et ce qu’elles permettent : en l’occurrence servir de preuves dans des dossiers souvent montés à charge contre les victimes. Quand vous utilisez l’application pour filmer les interventions policières, vous nous permettez de savoir précisément l’heure et le lieu des faits mais aussi d’avoir un contact direct avec vous. On peut ainsi prendre votre témoignage et essayer de retrouver la victime et/ou des témoins selon les faits.

À noter que la première proposition de loi visant à limiter la diffusion d’images d’opérations policières est née suite au lancement de cette application. L’information avait visiblement déplu au syndicat de policiers Alliance qui a fait pression pour que les autorités nous mettent des bâtons dans les roues. Le député Éric Ciotti avait alors déposé une proposition de loi en ce sens. Une idée reprise – mais modifiée – par la loi sur la Sécurité Globale contre laquelle nous sommes mobilisés depuis le début. Et ce n’est pas seulement contre un article de loi, un amendement, ou une réforme que nous nous battons : c’est contre l’ensemble de cet édifice répressif et destructeur.

Signaler des abus

Vous avez été victime ou témoin d’abus de la part des forces de l’ordre ? N’hésitez pas à nous les signaler en utilisant notre formulaire de contact ou en envoyant « UVP » au 07 80 98 7000.

Suivez nous sur les réseaux sociaux